Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, class '' not found in /home/romuovhsvm/www/wp-includes/class-wp-hook.php on line 324
Live Report by Tuco – Working Men’s Club – Paris, Petit Bain – 17 septembre 2022 | Romu Rocks

Live Report by Tuco – Working Men’s Club – Paris, Petit Bain – 17 septembre 2022

Views: 103

Le Petit Bain a fêté ses 10 ans en 2021. La barge club concert, qui fait aussi bar restaurant, est amarrée sur la Seine dans le 13ème arrondissement. Cette année encore, ses programmateurs nous auront proposé une offre alternative et indé de grande qualité. Je m’en veux encore de ne pas avoir pu être à bord pour le concert de The KVB en mai dernier.

Ce samedi 17 septembre 2022, nous venons voir les Working Men’s Club. Notre patience avait été mise à l’épreuve, le concert initialement prévu en avril avait été reporté. En arrivant sur site avec Ju, nous voyons le quatuor de Manchester et son staff attablés en terrasse. Sans les déranger, nous nous posons boire un verre.

Le leader du groupe Sydney Minsky-Sargeant avait 18 ans lors de la sortie du premier album « Working Men’s Club » en 2020. J’en avais beaucoup plus, mais le fan de New Order que je suis avait flashé sur cet album aux accents post punk électro indé de Manchester. Le Covid avait contrarié leur tournée, et c’est durant le confinement que l’album « Fear Fear » a été composé. Sorti cet été, ce nouvel opus est une vraie réussite, plus dansant avec ses synthés et boites à rythme, mais aussi peut-être plus sombre.

 

La salle du Petit Bain, et son format club concert, est tout simplement idéale pour voir Syd Minsky-Sargeant et sa bande. Tout sauf une surprise, le premier convive que je croise porte un t-shirt de Joy Division sous sa veste.

Le groupe monte sur scène et démarre le concert sur le titre d’ouverture de leur premier album, « Valleys ». Le ton est donné, il n’y aura ni un bonjour, ni un au revoir, ni d’ailleurs un seul mot durant tout le concert. Pas même un sourire. Normal, rien à dire là-dessus. On n’est pas là pour rigoler non plus. Le groupe, enchaîne en mode DJ, avec les titres du nouvel album « 19 », « Fear Fear », « Money is mine »… Plus aucun doute, ce soir au Petit Bain c’est la Haçienda de Manchester à Paname ! On bouge sur les synthés de « Widow », « Ploys » ou encore « Teeth », accompagnés par la voix sombre de Syd qui, tel un Liam Gallagher, se tient penché sous le micro la main gauche dans le dos. Puis on plane sur « Circumference ».

La dernière partie sera plus électrique, les guitares prenant un peu le dessus sur les synthés avec notamment mes titres préférés du premier album,

« John Cooper Clarke »  et « Be my Guest ».

Les Working Men’s Club ont un son unique sur la scène actuel, longue vie à eux !

 

You're Gonna Need Someone On Your Side