Pictures On My Wall – Holly Johnson – Kevin Cummins

Vues : 66

Cette photo a été prise en 1977 par Kevin Cummins au Rafters, un nightclub de Manchester. Elle présente un bassiste qui obtiendra une renommée mondiale avec Frankie Goes To Hollywood.

A l’époque, ce bassiste, Holly Johnson, officiait au sein du groupe punk / post punk Liverpuldiens Big In Japan.

Big in Japan est un groupe britannique, originaire de Liverpool. Formé en 1977, il se sépare l’année suivante, puis se reforme brièvement en 1979.

Sa production discographique se résume à un split single, un EP et deux morceaux inédits sur des compilations d’artistes divers. La particularité de Big in Japan est d’avoir compté comme membres des musiciens qui connaîtront la célébrité par la suite, notamment Holly Johnson qui deviendra le chanteur de Frankie Goes to Hollywood, et Budgie, futur batteur de Siouxsie and the Banshees.

 

C’est en mai 1977 que le groupe se forme avec Kevin Ward (basse et chant), Phil Allen (batterie) et Bill Drummond (chant et guitare). Ce dernier deviendra plus tard producteur et manager des groupes Echo and the Bunnymen et The Teardrop Explodes et fondera le groupe The KLF.

Au mois d’, la formation est complétée par la chanteuse Jayne Casey (que l’on retrouvera dans Pink Military et Pink Industry), et les guitaristes Clive Langer et Ian Broudie (futur membre de Original Mirrors et The Lightning Seeds). Clive Langer quitte le groupe après l’enregistrement de la chanson Big in Japan qui figure sur le split single Brutality, Religion and a Dance Beat.

En octobre, Ambrose Reynolds remplace le bassiste Kevin Ward, avant de céder sa place à Holly Johnson. En , c’est Budgie, issu du groupe The Spitfire Boys, qui s’installe à la batterie. En juin, Holly Johnson est écarté au profit de Steve Lindsey, qui est remplacé en juillet par Dave Balfe.

Le groupe se sépare après un dernier concert donné le . Il se reforme brièvement en 1979 sous la forme d’un quatuor composé de Jayne Casey, Ian Broudie, Holly Johnson et Budgie, le temps d’enregistrer une session pour John Peel sur BBC Radio 1 en février.

Big in Japan se faisait remarquer lors des concerts qu’il donnait au Eric’s Club à Liverpool. La chanteuse Jayne Casey poussait des hurlements et coiffait sa tête rasée d’un abat-jour, Holly Johnson avait également le crâne rasé à l’exception de deux tresses attachées, tandis que Bill Drummond portait un kilt.

You're Gonna Need Someone On Your Side