Mr Erudit – The Jam Split – Oct 1982

Hits: 23

Combien de groupes ont ils mis fin à leur carrière alors qu’ils étaient au sommet?

Les Beatles, ABBA, The Clash?

Le 30 octobre 1982, The Jam s’ajoute à cette courte liste, au grand dam de ses fans.

Ce jour-là, après plusieurs semaines de rumeurs, Paul Weller annonce qu’après cinq années de succès ininterrompu, il met fin au groupe pour explorer de nouveaux horizons musicaux.

Le journaliste, Paolo Hewitt, déclare à l’époque que c’est “la décision la plus courageuse que la pop ait prise depuis que Marvin Gaye et Stevie Wonder ont quitté Motown Records”.

 

En mars 1982, l’album The Gift décroche la première place du classement des ventes au Royaume-Uni et reste présent dans le hit parade durant six mois. Town Called Malice est leur troisième single à atteindre la première place des charts. L’influence du rhythm and blues et de la soul se fait sentir dans les compositions de Paul Weller, en particulier sur The Bitterest Pill (I Ever Had To Swallow), éditée en single en septembre (no 2 au Royaume-Uni).

The Jam a achevé la tournée The Gift qui l’a conduit à travers l’Europe, en Amérique du Nord et au Japon. Paul Weller, épuisé, part en vacances d’été en Italie et rentre chez lui pour faire savoir aux siens qu’il va dissoudre le groupe. Il a 24 ans.

 

Dans une interview accordée à The Face au printemps 1982, Paul Weller n’avait pourtant rien laisser entendre. Il  avait indiqué: “Si nous nous séparons, il est évident que je pourrais faire autre chose, mais ce ne serait pas du tout pareil”. Parce que c’est formidable de faire des choses avec d’autres personnes et d’obtenir quelque chose qui fonctionne vraiment et dont vous faites partie.”

 

La fin du groupe n’était pas censée faire l’objet d’une annonce officielle, mais après une fuite, un communiqué de presse rédigé à la main sera distribué ce jour-là en 1982.

«A l’intention de nos fans», écrit Paul Weller. «À la fin de cette année, The Jam se séparera officiellement, car j’estime que nous avons réussi à tout faire ensemble en tant que groupe. Je veux dire cela à la fois musicalement et commercialement. Je veux que tout ce que nous avons accompli compte pour quelque chose et, surtout, je détesterais que nous soyons vieux et embarrassants, comme le sont tant d’autres groupes. »

 

 

Quelques jours plus tard, The Jam joue un mini-concert lors de la toute première édition de l’émission télévisée The Tube (sur Channel 4) . À la fin du mois de novembre, ils font leurs adieux musicaux avec un brillant dernier single «Beat Surrender». La dernière tournée du trio comprenait cinq dates au Wembley Arena, avec en première partie, Big Country. Le dernier concert aura lieu le 11 décembre au Brighton Centre.

 

Après la séparation de The Jam, Bruce Foxton publie un album solo, Touch Sensitive, en 1984 et Rick Buckler rejoint le groupe Time UK. Les deux hommes formeront ensuite Sharp et écriront ensemble une biographie de The Jam. A la fin des années 1980, Foxton intègrera Stiff Little Fingers, groupe survivant de la vague punk.

Paul Weller, de son côté, forme The Style Council avec le pianiste Mick Talbot (ex Merton Parkas) qui accompagnait déjà The Jam sur ses derniers concerts. Le groupe connaîtra un succès décroissant tout au long des années 1980, avant de jeter l’éponge. Paul Weller se lancera alors en solo, avec beaucoup plus de réussite.

 

You're Gonna Need Someone On Your Side