Poppunkwave story # 10 – The Sound

Hits: 27

Aujourd’hui, il temps de nous rappeler au bon souvenir d’Adrian Borland et de son groupe The Sound.

On a déjà oublié que son premier groupe THE OUTSIDERS, est devenu le premier groupe de l’histoire du punk anglais à sortir un album Calling on Youth (avec de l’argent emprunté au père d’Adrian) sur son label Raw Edge.

Ps :les Buzzcocks furent les premiers à sortir un EP ” Spiral Scratch “

The Outsiders s’est transformé en THE SOUND, qui a sorti plusieurs albums entre 1979 et 1987 qui méritaient la popularité d’Echo & the Bunnymen mais qui a échoué principalement en raison de l’absence d’une image commercialisable.

 Néanmoins, The Sound était le chaînon manquant entre Joy Division et Echo & the Bunnymen; peut-être que le temps aidera à le reconnaître.

The Sound étaient un groupe post-punk culte des années 1980 au succès reposant fortement sur la personnalité de son chanteur-guitariste Adrian Borland.

Sur scène, ce dernier, dont le chant impliqué évoque parfois le timbre d’un Jeffrey Lee Pierce, devait par son jeu de guitare attirer la reconnaissance d’un public restreint mais fidèle. La formation était composée de Borland au chant et à la guitare, de Graham Bailey à la basse, de Mike Dudley à la batterie et de Bi Marshall aux claviers, remplacé par Colvin “Max” Meyers.

Leur signature chez Korova, un label post-punk qui produisait également Echo and the Bunnymen aurait dû leur ouvrir la route du succès. En résultèrent trois albums : Jeopardy en 19802 , From the lions mouth en 1981 et All fall down en 1982.

Malgré l’accueil unanime fait par la critique au second album, le succès du groupe resta un succès d’estime, à l’exception des Pays-Bas ou le succès fut un peu plus large.

Par la suite, ils signèrent avec le label Statik, chez qui ils publièrent Shock of Daylight et Heads and Hearts en 1985, moins marquants que les précédents.

Il sortirent ensuite l’album In the Hothouse, enregistré en public en août 1985 au Marquee à Londres. Le groupe enregistra un sixième album, Thunder up pour le label belge Play It Again Sam, en 1987, puis se sépara.

Ne s’étant vraisemblablement jamais remis de l’échec public de The Sound, Borland souffrait d’une dépression chronique et ne put assumer les dernières dates prévues.

Il poursuivit une carrière solo avec cinq albums.

L’œuvre de The Sound a été intégralement rééditée en CD par le label britannique Renascent.

Adrian Borland, accompagné de membres de The Sound, a aussi réalisé des enregistrements sous un autre nom. Il s’agit de Second Layer, sous lequel sont sortis un album et deux EP qui n’ont pas été réédités en CD.

Le 26 avril. 1999 Adrian Borland est décédé. Adrian s’est suicidé à Londres un lundi matin. Il était en plein milieu de la session d’enregistrement pour son nouvel album solo “Harmony & Destruction”. Le vendredi 23 avril, avec ‘Harmony and Destruction’ presque terminé, il a commencé à montrer des signes de dépression et d’agitation dans le studio mais a promis de rentrer à la maison pour se reposer avant de conclure l’album le lundi. Indépendamment de cet état agité, son but était clair. Il souhaitait terminer ce disque, et continuer à développer sa carrière. Il était extrêmement fier de ce nouveau travail et très excité par cela.

Une visite à son ex-petite amie le dimanche, cependant, a encore fait pencher la balance. Aux petites heures du lundi 26 avril, Adrian a été retrouvé dans un restaurant de Kennington, à proximité, confus et en entendant des voix, et a été ramené à la maison dans une voiture de police. Ses parents âgés voulaient appeler un médecin, mais Adrian a insisté sur le fait qu’il ne voulait pas se faire soigner avant d’avoir fini de travailler sur l’album plus tard dans la journée. Il a disparu encore cette nuit-là.  Il est mort plus tard dans la matinée en se jetant devant un train à la station de métro de Wimbledon. Il avait 41 an

Discographie

Albums

  • Jeopardy (1980)
  • From the Lion’s Mouth (1981)
  • All Fall Down (1982)
  • Shock of Daylight (1984)
  • Heads and Hearts (1985)
  • In the Hothouse (1985, live)
  • Counting The Days(1986)
  • Thunder Up (1987)

Voici à mon sens deux perles qu’il faut absolument réhabiliter.

 

 

Son grand ami Tim Burgess de The Chameleons lui dédiera un magnifique hommage en 2006:

The Sound of Adrian Borland – Paradiso, Amsterdam, 04.06.2006

 

Deux coffrets à posséder pour retrouver l’intégrale de la discographie:

 

 

 

 

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You're Gonna Need Someone On Your Side