News – Mute : le label indépendant depuis 1978 -> Demain

Hits: 21

Pour les 40 ans du label Mute, visite dans les coulisses graphiques et industrielles du temple de la musique électro qui a, notamment, révélé Depeche Mode ou Nick Cave.

Au-delà d’un ouvrage sur un label mythique, Mute le label indépendant depuis 1978->Demain est un magnifique livre d’art. Avec sa couverture orange épaisse, sa séduisante reliure à strate, la parure est belle et ne s’apparente en rien à un énième bouquin musical.


La démarche artistique avant tout. Punk, graphique, l’ouvrage en impose avec ses 300 pages qui sont autant d’hommages aux visuels d’albums, de singles, qui ont jalonné l’histoire du label électro-pop.

JPEG - 461.1 ko

Les auteurs, Terry Burrows et Daniel Miller, connaissent bien la boite, Burrows expérimente la musique et Miller, qui parle ici de son expérience, l’a fondée, par accident, comme il l’explique en introduction, en replaçant la naissance de son usine sonore, dans le son brut punk du Royaume Uni de la fin des années 70. La formation en art du jeune Miller, 27 ans, l’imprègne d’images graphiques, de références cinématographiques (Herzog, Bunuel, et Forcément Wenders) et le synthé bon marché lui permet l’expérimentation propre à une époque. Il fonde un groupe minimaliste, The Normal et connaît le succès avec des morceaux avant-gardistes.


Naissance des sons, appropriation d’un mot MUTE, extrait du jargon cinématographique, d’une typo, d’un logo… tout est expliqué, disséqué, pochettes à l’appui… Et les artistes apparaissent. Fad Gadget, aka Frank Tovey, une rencontre et une sacrée fidélité, magnifiquement illustrée, les Silicon Teens, précurseurs du concept des ados électro et surtout, en 1980, la signature des jeunes débutants de Depeche Mode qui va propulser l’indépendance du label au sommet des charts britanniques ! La formation parallèle et fratricide de Yazoo (Vince Clarke et Alison Moyet) côtoie aussi l’euphorie des plateaux de Top of the Pop… Le bouquin aime raconter tout cela sur une ambiance industrielle d’un Berlin héroïquement décadent.

La gloire romantique de Nick Cave and the Bad Seeds, et l’electro-disco-gay d’Erasure (encore Clarke) sont largement disséqués.

L’évolution des artworks de Depeche Mode et d’Anton Corbijn, aussi. Ce Mute Book est un must absolu pour les fans de Martin Gore et Dave Gahan vus à travers les graphisme d’une carrière. A un moindre niveau, les psyché Inspiral Carpets, Einsturzende Eneubauten ou Moby, tiennent aussi une place non négligeable.


Dans les années 2000, la pop vire électro avec Goldfrapp, dont on savoure les étapes en pochettes, l’excentrique Grinderman et surtout Arca. Ces derniers viennent greffer davantage d’étrangeté à ce temple électro qui, avec les décennies, s’est décliné en filiales qui ont vu les S-Express, Dinosaur JR, The Knife, M83 ou Laurent Garnier éclore, jusqu’aux USA.
Bible discographique, anthologie d’artworks comme on en trouve peu, l’ouvrage anniversaire – Mute fête ses 40 ans – est moins testamentaire qu’exemplaire. Un must pour ces fêtes de fin d’année.

Voir les visuels de l’ouvrage ICI


Auteur, musicien multi-instrumentiste et producteur basé à Londres, Terry BURROWS est notamment connu pour ses performances cultes réalisées sous le pseudonyme de Yukio Yung. Terry Burrows est l’auteur de plus de 80 ouvrages historiques, éducatifs ou techniques, relatifs à la musique mais également à la psychologie et à l’histoire
moderne.

Parution : 15 novembre 2017
320 pages
35,00 €

Laissez une réponse

You're Gonna Need Someone On Your Side