A side / B side – Wire – In Vivo 1989

Hits: 69

Wire est un groupe de rock avant-gardiste/proto-punk formé en 1976 à Bristol en Angleterre par quatre étudiants en art de Watford et Hornsey, dans la banlieue de Londres : Colin Newman (chant et guitare), Bruce Gilbert (guitare), Graham Lewis (basse et chant) et Robert Gotobed (batterie).

Influencé par les Ramones et Brian Eno, les deux s’associent à Graham Lewis et à Robert Gotobed pour fonder Wire qui deviendra rapidement l’un des groupes les plus novateurs et influents des année 1970-1980.

Le groupe commence début 1977 en première parti de The Jam et enregistre en décembre Pink Flag (clin d’oeil piquant à Pink Floyd, qui leur fait de l’ombre sur le label “Harvest”), un album punk minimaliste, aux paroles obscures, rapide et parfois mélodieux .

En 1978, Wire retourne en studio réaliser Chairs Missing, son second album aux sonorités plus diverses et développées, incluant des synthétiseurs. L’année suivante, l’expérimentation du groupe est mise beaucoup plus en avant, avec 154, sur lequel on trouve une nouvelle direction musicale plus pop/rock. A la suite de l’échec de la vente du disque, mais aussi d’un désaccord grandissant entre les musiciens, le groupe se sépare fin 1980.

Colin Newman se lance alors dans une carrière solo. Lewis et Gilbert connaîtront quant à eux le succès sous différents noms dont He Said, Dome, Cupol… et auront l’occasion de participer à l’enregistrement d’un disque en compagnie de Daniel Miller, directeur du label “Mute”.

Il faut attendre 1985 pour voir la reformation de Wire. Le groupe est rapidement acclamé par la critique et signe un contrat avec “Mute”. En résultera The Ideal Copy en 1987, suivi de A Bell Is a Cup…Until It Is Struck en mai 1988. Le groupe se produit pour la première fois aux Etats-Unis et joue avec Ex-Lion Tramer qui reprendra durant leur concert, morceaux par morceaux, Pink Flag.

En mai 1989, Wire sort un nouvel album de 11 titres appelé It’s Beginning to and Back Again.

De cet album est extrait un somptueux 45 t : In Vivo avec en face B :Illuminated

Wire – In Vivo ( A side )

 

L’année suivante sort Manscape qui marque la fin de la collaboration avec le batteur Gotobed qui déclare alors n’être qu’un “équipement superflu”.

Le groupe tronqué d’un de ses membres se renomme alors en Wir et réalise en octobre 1991, The First Letter qui reçoit des avis mitigés. Il faut attendre 2003, après diverses compilations pour que Wire fasse réellement son retour avec l’album Send.

Durant toute sa carrière Wire a inspiré des groupes comme Big Black, Minor Threat, R.E.M., Minutemen et The Urinals et restera incontestablement comme un des plus novateur de la fin des années 1970.

 

Wire : Illuminated ( B side )

 

Wire – In Vivo (Club Mix)

 

 

 

Laissez une réponse

You're Gonna Need Someone On Your Side