Poppunkwave story # 3 – Jeffrey Lee Pierce “Wildweed”

Hits: 78

JEFFREY LEE PIERCE – WILDWEED  (1985)

Wildweed est à ma connaissance, la seule oeuvre solo de Jeffrey Lee Pierce , plus connu en tant que leader d’un groupe de légende : le Gun Club.

Cela commence par un très grand “Love & Desperation”, et ça continue avec des titres qui ont tout de standards : le fabuleux “Sex Killer” surtout. Celui-ci est sans doute ce que Jeffrey a enregistré de mieux, meilleur même que tous les titres du Gun Club.

 

 

Début 1985, lassé de vivre à Los Angeles, Jeffrey Lee Pierce décide de prendre quelques vacances en Egypte avec sa girlfriend, la guitariste japonaise Romi Mori.
Le GUN CLUB n’existant officiellement plus, Jeffrey Lee Pierce décide d’enregistrer et de publier son premier album solo, Wildweed”.

Il ne supporte plus les USA et part vivre en Angleterre en déclarant vouloir “évacuer ses influences rytm’n’blues et faire un album qui sonne “grande ville”.

Pendant l’écriture des chansons de “Wilweed”, il avoue avoir écouté Bob Dylan et surtout Lou Reed.
Jeffrey Lee Pierce débute les séances d’enregistrement de son nouveau projet en février 1985 aux studio Britania Row à Londres en compagnie du producteur Graig Leon (Ramones, Talking Head, Blondie…) et de musiciens de sessions réputés : John Mackenzie (basse), Andy Anderson (batterie) et Murray Mitchell (saxo).

L’album à sa sortie, ne rencontrera (comme d’habitude) qu’un succès limité.

Laissez une réponse

You're Gonna Need Someone On Your Side