Wings of Desire – Life Is Infinite

Wings of Desire Youtube
Release Date: 8 décembre 2023
Label: WMD Recordings

Info

Visits: 136

Wings of Desire est le nouveau projet du couple James Taylor et Chloe Little, ex membres du groupe INHEAVEN. Le nom du groupe vient du film de Wim Wenders.

Le duo indie pop britannique a sorti son premier album Life Is Infinite le 8 décembre 2023 via WMD Recordings.

Le disque compile 10 des 13 titres de la formation britannique parus depuis 2022.

Le groupe partage le même socle d’influences fondamentales, largement enracinées dans les années 80.

Leurs guitares rappellent celles de William Reid dans The Jesus and Mary Chain, tandis que les basses et les synthés planants sont un clin d’œil à New Order voir à Arcade Fire.

Wings of Desire dit être inspiré par « la scène musicale new- yorkaise du début des années 2000, Factory Records, le Krautrock ainsi que par les philosophies et les penseurs du 20e siècle comme Alan Watts, Noam Chomsky et Wim Wenders ».

 

 

Runnin, le titre d’ouverture de l’album, commence comme un classique post-punk boosté par des guitares aériennes. C’est un retour nostalgique vers l’âge d’or de Factory Records. Un tube pour débuter !

 

Be Here Now est, par sa construction, un croisement entre John Cooper Clarke et le groupe mancunien, Doves.

La chanson fait référence au professeur de psychologie, Ram Dass. Le groupe précise: ” Ram Dass a publié un livre « Be Here Now » sur la spiritualité New age en 1971… Vous pouvez vous sentir totalement en contrôle tout en n’ayant absolument aucune prise sur votre destin, et c’est une sensation étrange à laquelle il faut s’habituer...”

 

Le troisième morceau, Choose a Life, parle de ” la lutte contre l’emprise de la complaisance et d’une culture étouffante ”.

La basse gronde, les guitares bourdonnent, l’auditeur jubile et reprend en cœur  Choose your life/Get a job/Find a wife/Fuck it all”.

 

A Gun In Every Home est le titre ”swing” de l’album avec un ensemble de couplets et de refrains. Les guitares sont merveilleusement noisy.

 

Better Late Than Never est un morceau plus rock.

 La chanson parle de lâcher prise et de laisser le temps vous emmener dans un grand voyage de découverte intérieure.

 

Le rythme ralenti avec Perfect World, une jolie pop song qui nous plonge dans le Berlin des 70’s. Le groupe a composé la chanson à la suite d’une visite des studios Hansa. Le duo a introduit dans le morceau un clin d’œil à Bowie (Heroes) et à sa période berlinoise.

Ici, la voix principale de James Taylor est contrebalancée par celle de Chloe Little. Une vraie réussite.

 

Chance of a Lifetime est portée par une instrumentation vaporeuse et des paroles pleines d’espoir. Un morceau lorgnant vers U2.

 

La piste, Will Try My Best, parle de notre Karma et la suivante, A Million Other Suns, du lâcher prise. Leur mélodies nous emportent.

 

Avec 001 [Tame The War, Feed The Fire], Wings of Desire incorpore des couplets parlés et des refrains envolés. 

La chanson est parfaite. Son refrain entêtant, sa batterie martiale, sa ligne de basse à la ”Peter Hook” et son solo de guitare brumeux en font un hymne. On croit entendre en fond sonore Regret de New Order.

Ses paroles donnent le nom à l’album: “Burst into colors/This life is infinite/Think of all the years/Where I wasn’t with it/Piss it up the wall/Fuck it if you fall/Remember the best/Yeah I’m giving it my faith and love.

 

Made Of Love est un ascenseur émotionnel. La vidéo montre le mariage du couple.

Un titre qui trouve sont inspiration dans la mise en avant sur les réseaux sociaux de l’hyper-masculinité. “Nous invitons tous les durs à essayer de ressentir leurs émotions au lieu de les réprimer. Il n’y a rien de cool ou de sexy à essayer de dominer ou d’intimider les autres”.

 

Angels est une composition shoegaze qui flirte avec l’ambient. La vidéo est assurément un clin d’oeil Aux Ailes de Désir, le film de Wim Wenders.

 

L’album se termine en douceur avec [The Knife], une petite ballade acoustique.

You're Gonna Need Someone On Your Side