Motorama – Before the Road

Motorama
Release Date: 29 janvier 2021
Label: I’m Home Records

Info

Vues : 60

Les quatre musiciens russes de Motorama sont originaires de Rostov-sur-le-Don, une ville située au sud de Moscou.

Après avoir auto-produit en 2010 leur premier album Alps, le groupe de Vladislav Parshin a signé chez Talitres Records et enchainé les sorties: Calendar (2012), Poverty (2015), Dialogue (2016) et Many Nights en 2018. 

Ce sixième opus “Before the Road“, enregistré entre juillet 2020 et janvier 2021, sort sur son propre label, I’m Home Records. L’album n’est proposé pour le moment qu’en version numérique.

Avec les sept nouveaux titres de Before The Road, Motorama perpétue, depuis sa formation en 2005, son mélange de chansons pop synthétiques soviétiques chantées en anglais, de guitares cristallines et de post rock 80’s.

On retrouve ici les climats sombres et brumeux des albums précédents. Depuis le chef-d’œuvre Alps, sorti en 2010, les Russes tutoient les sommets avec leurs chansons froides et chaleureuses.

La première chanson, The Tower, est un pur moment pop. L’auditeur averti pensera au titre 1880 Or So de Television. La chanson parle de l’immeuble moscovite Kotelnicheskya Embankment. “Un couple grimpe tout en haut de cette tour pour admirer de là-bas la formidable architecture du lieu ainsi que la vue imprenable sur la ville” explique Vladislav Parshin.

Pole Star, le premier single de l’album, accélère le tempo. Une chanson qui est la petite sœur de “Red Drop” sur l’album Poverty. La voix de Vladislav se fait plus grave.

 

Azure Heights parle de Nikolai Fedorov, un philosophe russe orthodoxe dont” l’idée fixe était d’explorer l’immortalité et la résurrection des morts”. Nous sommes envoutés par la basse d’Airin Marchenko. Une chanson pour danser.

Motorama ralenti le tempo sur le titre Voyage. Le morceau le plus long de l’album, 4.35mn!

Sailor’s Song donne envie de s’évader et de chanter avec les sirènes « Do you hear it ? Do you hear it ? The song of the sailor. »

 

Up est une chanson très 80’s avec ses synthés et ses voix brumeuses. De la pop synthétique!

L’album se termine la jolie ballade Little Mystery.

Avec Before the Road, on retrouve le bonheur simple de la pop à guitares. Nous sommes bien loin des ambiances post-punk du début. Sept chansons qui annoncent le dégèle et nous lancent vers le printemps à l’image de la couverture de l’album signée Alexander Fedotov.

 

You're Gonna Need Someone On Your Side