Iggy Pop – Every Loser

Iggy Pop Youtube
Release Date: 6 janvier 2023
Label: Gold Tooth Records / Warner

Info

Vues : 47

Iggy Pop sort son dix-neuvième album solo intitulé « Every Loser ».  Il s’agit de son premier disque publié sur les labels Atlantic Records et Gold Tooth Records.

Cet album a été co-écrit par le producteur et guitariste américain Andrew Watt dont le nom a été suggéré à Iggy Pop par Morrissey !

Andrew Watt  précise: “Iggy Pop est une putain d’icône. Un véritable original. Le gars a inventé le plongeon sur scène. Je n’arrive toujours pas à croire qu’il m’a laissé faire un disque avec lui. Je suis honoré…”

Autour d’un noyau dur constitué de Chad Smith des Red Hot Chili Peppers à la batterie, Duff McKagan de Guns’N’Roses à la basse et d’Andrew Watt à la guitare, une ribambelle de musiciens est venue prêter main forte à l’ex-frontman des Stooges. Parmi ceux-ci, les guitaristes Dave Navarro (Jane’s Addiction, Red Hot Chili Peppers), Josh Klinghoffer (Red Hot) et Stone Gossard (Pearl Jam), ainsi que les batteurs Travis Barker (Blink 182) et le regretté Taylor Hawkins des Foo Fighters.

La pochette de l’album est une œuvre d’art originale créée par l’artiste contemporain Raymond Pettibon. L’artiste plasticien est le frère de Greg Ginn, fondateur du groupe Black Flag. Raymond Pettibon a conçu des pochettes d’albums entre autres pour Black Flag, Foo Fighters ou Sonic Youth.

 

 

 

L’album s’ouvre sur le premier single Frenzy. Iggy est énervé et annonce la couleur: “Got a dick and two balls, that’s more than you all” (J’ai une bite et deux couilles, c’est plus que vous tous).

Les guitares sont lâchées. On est proche de Killing Joke et de la puissance de Money Is Not Our God sur leur album hardcore, Extremities, Dirt And Various Repressed Emotions.

 

James Newell Osterberg, Jr ralentit le tempo sur Strung Out Johnny, le tube de l’album.

Une chanson pop rock dans laquelle il met en garde contre les pièges de l’héroïne – “It’s wiser to say no” (il est plus sage de dire non).

 

Ensuite, la ballade New Atlantis rend hommage à Miami, sa ville adoptive.

La chanson fait référence au réchauffement climatique et à la menace de l’élévation du niveau de la mer.  Une pépite sublimée par la superposition des choeurs et son solo de guitare.

 

Avec Modern Day Rip Off, les fans des Stooges devraient verser une petite larme avec son piano et ses riffs entêtants.

 I Wanna Be Your Dog est dans le rétroviseur !

Morning show vous envoutera sûrement par sa mélodie et la voix de baryton du chanteur.

 

The News For Andy est un joli intermède de 55 secondes où Iggy Pop mélange les informations et les publicités.

 

 

Neo Punk nous rappelle qu’Iggy Pop est, et demeurera The Godfather of Punk !

En 2 minutes et 15 secondes de pogo, ponctués par un rire moqueur, Iggy Pop se paie la tête des faux punks embourgeoisés. La crête punk de travers, la concurrence est sous terre.

Emotionally, I’m a celebrity / I’m a Neo Punk / I don’t have to sing, I got publishing / I can puke and drool in your swimming pool”.

 

All The Way Down est de nouveau une immersion dans le monde des Stooges.

Ici, Stone Gossard, le guitariste rythmique de Pearl Jam, fait des merveilles avec ses 6 cordes.

 

Comments, avec son refrain entêtant et la basse très New wave de Duff McKagan, devrait faire un malheur en radio. L’Iguane pointe du doigt la futilité des commentaires sur les réseaux sociaux.

 

Le dernier interlude My Animus est de trop, il casse la dynamique de l’écoute.

 

Le disque se termine avec The Regency, le morceau le plus long du disque.

La chanson alterne les passages rocks furieux et New wave. “Fuck The Regency” vocifère le rocker de 75 ans.

 

En trente-cinq minutes et vingt-trois secondes, Iggy Pop prouve qu’il n’a rien perdu de sa fougue.

Entouré de talentueux musiciens et d’un producteur hors pair, il nous offre un album rageur et énergique.

Montez le son et accrochez-vous…

 

Iggy Pop défendra ce nouvel album sur scène accompagné d’un nouveau groupe baptisé The Losers qui sera constitué sur les premières dates du producteur Andrew Watt, du batteur Chad Smith et du bassiste Duff McKagan.

Cinq concerts sont pour le moment prévu aux Etats Unis entre le 20 et le 29 avril 2023. Avant cela, il se produira avec d’autres musiciens le 10 mars 2023 à Chicago.

You're Gonna Need Someone On Your Side