Declan Welsh and The Decadent West – Cheaply Bought, Expensively Sold

Declan Welsh and The Decadent West Youtube
Release Date: 18 octobre 2019
Label: Modern Sky Entertainment UK

Info

Hits: 45

Declan Welsh est un compositeur et poète de Glasgow. Alliant un rock indé et des convictions bien ancrées, Declan et son groupe, The Decadent West sortent leur premier album, Cheaply Bought, Expensively Sold.

Après une année d’expositions à guichets fermés à travers le Royaume-Uni, des concerts dans des lieux aussi divers qu’en Palestine (dans le cadre d’un échange culturel)), à la Fashion Week de Londres et leur présence approuvée par Billy Bragg lui même à Glastonbury cette année; le groupe s’est imposé comme l’un des talents les plus prometteurs d’Ecosse.

Aux côtés de Declan Welsh, ils se nomment Duncan McBride (guitare), Ben Corlett (basse) et Murray Noble (batterie).

En 2018, le quatuor sortait un premier EP, All My Dreams Are Dull, qui couvrait de vastes sujets tels que la masculinité toxique, l’augmentation des loyers, la montée des fascistes de droite et l’intolérance. «No Parasan», en particulier, exprimait leur forte position politique.

Ils faisaient aussi, la Une de notre focus découverte (ici)

 

Aujourd’hui, depuis son arrivé par voie postale et dédicacé par Declan Welsh et ses acolytes,  Cheaply Bought, Expensively Sold n’a pas quitté ma platine.

 

Le disque, sorti le 18 octobre dernier, a été réalisé par Chris Marshall à Glasgow (Gerry Cinnamon, Baby Strange, The Dunts, The Van T’s, etc.) Il sort sur le label indépendant Modern Sky UK.

Ça commence fort avec le single No fun.

No Fun est un morceau d’ouverture explosif, un mur de guitares. Le Pogo est de sortie…Declan lance une tirade sauvage contre les égocentriques que nous rencontrons lors des fêtes ou des soirées…

 

Absurd, dixit Declan “est un commentaire sur l’austérité et les obstacles difficiles que les artistes de la classe ouvrière doivent surmonter pour défendre ce en quoi ils croient”. C’est déjà le deuxième single de l’album.

 

Ensuite, c’est au tour de How Does Your Love de nous enjouer. Avec un son de basse qui ferait plaisir à Tuco et autres fans des premiers Simple Minds, Decadent West jouent un Hymne pour les discothèques de “province”. “How Does Your Love” apporte une touche disco funky. Un grand moment avec son clip tourné dans une discothèque fictive de Lanarkshire avec la présence remarquée du comédien Paul McCole.

 

Turn Me On est l’un des moments les plus pop du disque. On aime la variation dans la voix du chanteur.

 

C’est un album qui ne s’essouffle presque pas jusqu’au slow intitulé Be Mine. Sa mélodie langoureuse et la voix déchirante de Declan feront fondre la glace lors du prochain quart d’heure américain. On imaginerait bien Alex Turner la chanter, mais ici nous préférons le charme de l’accent écossais de Declan.

 

Puis sur Different Strokes, Mr Welsh se souvient de son passage en Palestine et des populations victimes de souffrances.Un morceau avec une ligne de basse façon New Order.

 

L’album regorge de chansons brillantes.

On citera «New Me And You». C’est l’un de mes titres préférés, avec son coup de gratte façon The Undertones. Un morceau que l’on chante et qui ne nous lâche pas de la journée! Un chanson sur les ruptures amoureuses et les chagrins d’Amour.

 

People Let You Down est une chanson qui change par rapport à la tonalité du reste de l’album. Selon, Declan, elle pourrait être interprétée par Adele ou [Lewis] Capaldi!

 

Never Go Home, est une autre pépite de l’album.

Declan:” Une sorte d’ode mélancolique à la fin de la jeunesse. Je pense que nous devrions être plus fiers de ces moments. Lorsque nous sortons et discutons pendant des heures et des heures, nous nous connectons à d’autres personnes. Je pense que cette période de ta vie où tu es assez jeune pour sortir tout le temps peut être transformateur.”

 

The Dream est l’une de mes préférés, avec son faux rythme. Montez le son. Une chanson à propos de la religion et sur sa croyance en l’indépendance de l’Ecosse. 

 

Pour terminer, Times est une chanson hommage à Gary Watson, décédé à 22 ans en 2016. Leader du groupe The Lapelles d’East Kilbride, il fut un grand promoteur de la nouvelle scène musicale écossaise.

“C’est une célébration, bien qu’il s’agisse davantage d’une veillée funèbre que d’un enterrement. Il faut vivre pleinement sa vie, chérir ceux que vous aimez car tout pourrait disparaître en un instant. Plus que tout, il faut que l’amitié soit la chose la plus importante au monde. “

 

Alors que l’on pense en avoir terminé, il y a un titre caché à la fin de l’album. Un morceau acoustique de la même trempe que Something For Sammy de The Wonder Stuff (ici) extrait de l’album “Construction For The Modern Idiot“.  Un joyau.

 

Vous avez aimé The Rakes, les deux premiers albums de The Libertines, les Artics Monkeys des débuts, cet album est pour vous.

Declan Welsh and The Decadent West nous ont proposé un album parfait de pop indie. Maintenant, rangez vos synthés et allez gratter vos Fender!

Cheaply Bought, Expensively Sold est disponible ici.

 

 

You're Gonna Need Someone On Your Side