Poppunkwave story # 9 – Young Marble Giants

Hits: 1

Trois ans d’existence. Un seul album. Mais un statut de groupe mythique. Entre 1978 et 1981 à Cardiff, les Young Marble Giants posent les bases du courant lo-fi. Enregistré en seulement quatre jours, Colossal Youth est un disque magnifique de pop minimaliste. Kurt Cobain était fan, The XX sont leur réincarnation.

Young Marble Giants était un groupe post-punk formé à Cardiff , au Pays de Galles en 1978. Leur musique était basée sur le chant d’ Alison Statton avec l’instrumentation minimaliste des frères Philip et Stuart Moxham. Leur son précoce contrastait avec le punk rock plus agressif qui dominait l’underground à l’époque.

 

 

 

Bien qu’ils n’aient été ensemble que pendant quelques années, ils ont marqué la scène musicale galloise et influencé un certain nombre de musiciens.

Ils se sont formés sur les cendres de True Wheel, un groupe de reprises.

Le nom Young Marble Giants est tiré d’un livre décrivant des kouros, des statues grecques anciennes représentant la jeunesse.

Une  démo fut enregistrée en 1979. Elle comportait des versions approximatives de chansons qui apparaîtront plus tard sur l’album Colossal Youth. Cette démo est finalement ressortie en 2000 sous le nom de Salad Days, sur le label Vinyl Japan.

 

Young Marble Giants Final day (1980)

 

Young Marble Giants a enregistré deux titres pour une compilation “Is The War Over ?”, avec des groupes non signés de la scène de Cardiff. Grâce à cela, le groupe a signé un contrat avec Rough Trade de Geoff Travis, et a sorti un album de 15 chansons intitulé Colossal Youth – enregistré pour seulement 1 000 £ – plus le single  Final Day et l’instrumental Testcard EP.

 

Young Marble Giants – Brand new life

 

Résolument non commercial, Stuart Moxham affirmait au magazine Sounds en 1980 “Young Marble Giants est une réaction à tout ce qui réussit aujourd’hui”.

«Quand nous avons commencé à jouer, nous nous sommes presque excusés parce que nous n’étions pas bruyants et dansables … nous étions calmes et lents et mélodiques et tout ce que vous ne deviez pas être, surtout après le punk».

Bien que les concerts aient été rares, Young Marble Giants a fait une tournée en Amérique et en Europe. Ils se sont séparés après leur tournée américaine en 1980, en raison de différences musicales et de tensions dans le groupe.

Après que le groupe se soit séparé en 1980, Stuart Moxham a formé The Gist, dont la chanson Love at First Sight est devenue un tube sur le continent grâce au chanteur pop français Étienne Daho sous le titre ‘Paris, Le Flore’.

 

The Gist – Love at First Sight (1982)

 

Etienne Daho – Paris Le Flore

 

Handicapé suite à un grave accident de moto en 1981, Stuart se concentre sur l’enregistrement à domicile et traversera les 80″s en somnambule.

Alison Statton , Spike et Simon Emmerson (plus tard de Working Week et Afro Celt Sound System) ont formé Weekend (avec Phil Moxham à la basse) et plusieurs musiciens de jazz .

Weekend “Nostalgia”

En 1989 – 1990, Alison Statton a travaillé avec Ian Devine, l’ancien guitariste du groupe post-punk Ludus . Ils ont sorti deux disques ensemble,The Prince of Wales et Cardiffians.

Plus tard, Philip Moxham a joué de la basse pour The Communards et Everything but the Girl .

Les membres du groupe ont continué à faire de la musique, parfois les uns avec les autres, et ont planifié une réunion des Young Marble Giants en mars 2001 pour coïncider avec le 25e anniversaire de Rough Trade. Cependant, cela n’est jamais arrivé. Et bien que leurs sorties puissent être difficiles à obtenir, l’influence du groupe perdure. Kurt Cobain de Nirvana était un grand fan, Gruff Rhys de Super Furry Animals les a nommés dans des interviews, et Hole a couvert la chanson Credit In The Straight World sur leur album Live Through This.

 

Young Marble Giants – Include Me Out

 

En janvier 2003, les trois membres du groupe et le batteur Andrew Moxham ont participé à un documentaire de BBC Radio Wales sur le groupe. Pour l’occasion ils enregistrent un nouveau titre, “Alright,”. C’était leur première représentation en tant que Young Marble Giants depuis 1980.

 

Young Marble Giants – Alright (BBC Wales 2003)

 

Le 27 mai 2007, le groupe s’est réuni pour son premier concert en 27 ans, au Hay Festival, quelques semaines avant la réédition de Colossal Youth, sur Domino Records, qui comprenait également des titres et des raretés en single et en EP.

Le 8 juin 2016, Stuart Moxham a écrit sur la page Facebook du groupe que le groupe n’était plus. Le dernier spectacle de Young Marble Giants était à Londres en août 2015.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez une réponse

You're Gonna Need Someone On Your Side