New Order – NOMC15

New Order - NOMC15
Release Date: 1 décembre 2017
Label: Mute

Info

Hits: 0

Après des années d’absence, New Order est revenu de façon brillante en novembre 2015 pour deux lives magnifiques à la Brixton Academy. L’album NOMC15 est l’enregistrement du deuxième soir. Un concert grandiose où le groupe livre au public un live exceptionnel.

Le concert débute de manière étonnante avec un extrait du prélude de l’or du Rhin, l’opéra de Wagner.

Puis New Order  attaque le concert qui peut se diviser en deux parties : une première autour du dernier album, et du cultissime Power, lies and corruption de 1983 (que le magazine NME a placé en 2013 dans la liste des 500 plus grands albums de tous les temps).

 

 

Les morceaux récents, comme Singularity, ou Restless, passent ainsi sans encombre l’épreuve de la scène, et c’est avec beaucoup de plaisir que nous retrouvons certains titres des années 1980, comme  Lonesome tonight, avec son intro de basse bien exécuté, 586 qui ressemble à Blue Monday avec un accent kraftwerkien, mais tout aussi efficace, sans oublier Your silent Face.

 

 

Le groupe enchaine ses titres, avant de faire trémousser le public avec deux titres particulièrement dansant, Tutti Frutti et People On The High Line.

La seconde partie ressemble à un best-of de près de quarante années de musique anglo-saxonne, après les singles imparables Ceremony ou Crystal joués . Elle débute avec Bizarre Love Triangle, et puis on découvre un titre relooké qui (re)devient familier après une bonne minute, ravissant le public avec ses parties instrumentales toujours aussi superbes. Waiting For The Siren’s Call subit le même sort, pour un résultat étonnant et extrêmement dansant.

 

La suite des titres finit de transformer la salle en un immense dance floor : The perfect Kiss, où la basse cohabite avec les légendaires cris de grenouilles, avant un déferlement d’électro et de guitares ; la frénésie ne retombe pas au moment où débutent les deux hymnes suivants, True Faith et Temptation.

 

 

New Order est unique. Tout comme le fut Joy Division, dont ils reprennent Atmosphère, avant l’exceptionnel et l’intemporel Love Will Tear Us Apart, joué avec justesse et précision.

Mais le plaisir se prolonge avec Blue Monday, le morceau le plus célèbre des pistes de danse en 1983.

Ce disque live comprent 18 titres.

L’album est disponible en formats spéciaux: une édition limitée d’un coffret deluxe 2 CD ainsi qu’un triple vinyle 180g de couleur claire.

 

 

 

You're Gonna Need Someone On Your Side