Prochain événement dans :
+ +
4 jours
8 heures
35 minutes
38 secondes

Poppunkwave story # 5 – That Petrol Emotion

Le groupe s’est formé en 1984 sur les cendres des Derry Hitmakers, Bam Bam and the Calling et The Undertones.

That Petrol Emotion est un groupe de rock alternatif britannique, originaire de Derry, en Irlande du Nord. Il est formé entre autres des frères O’Neill qui ont joué pour The Undertones.

Le chanteur américain Steve Mack, qui travaillait dans une pizzeria de Londres à l’époque, complète la formation. Après le départ de John O’Neill, son frère Damian se met à la guitare, laissant la basse à John Marchini puis Brendan Kelly .

Les influences de That Petrol Emotion englobent des artistes aussi divers que les Beatles, Afrika Bambaataa, Television, Sly and the Family Stone, Captain Beefheart et Can.

Le groupe publie son premier single Keen en 1985, qui rompt immédiatement tous les liens musicaux avec les Undertones avec un son plus sombre, plus énervé.

 

That Petrol Emotion – Keen

 

Cette déclaration d’intention avec Keen est suivie par leur premier album Manic Pop Thrill, sorti en 1986 sur Demon Records et classé numéro 1 dans le UK Indie Chart. Il est très bien accueilli par la presse spécialisée, notamment par John Peel. Ils sont décrits par le magazine Rolling Stone comme « The Clash croisé avec Creedence ».

 

That Petrol Emotion – Swamp

 

Leur deuxième album , Babble, est publié en 1987 sur Polydor. Il est entre dans le Top 40 UK, et suscite un bon accueil universel ; élu comme l’un des albums de l’année par les critiques du magazine Rolling Stone,

Au Royaume-Uni, le single Big Decision, publié en 1987, rate une place dans le très convoité Top 40, se classant 42. Le dos de la pochette contenait le texte dénonçant l’utilisation de balles en plastique par l’armée britannique en Irlande du Nord.

 

That Petrol Emotion – Big Decision

 

À la veille des sessions d’enregistrement de leur troisième album End of the Millennium Psychosis Blues (Virgin Records, 1988), John O’Neill annonce son départ imminent du groupe. Les sessions en résultant sont donc chargées de tension et d’appréhension et l’album lui-même lors de sa sortie est accueillie avec confusion par les critiques et les fans.

En 1990 , ils enregistrent  l’album Chemicrazy qui se caractérise par un style plus rock alternatif qu’auparavant mais aussi plus pop, illustré par les singles Sensitize, Tingle et Hey Venus.

 

That Petrol Emotion – Sensitize

 

Après avoir quitté Virgin Records, leur cinquième et dernier album, Fireproof (1993), est publié sur leur propre label, Koogat

That Petrol Emotion à un album plus agressif qui, comme leur premier album, atteint la première place de l’UK Top 40. Malgré la couverture médiatique généralement positive et la base de fans fidèles, et avec plus de cinq albums studio en dix ans de carrière, That Petrol Emotion n’atteindra jamais le succès commercial ou la popularité dont jouissent leurs contemporains (comme par exemple, My Bloody Valentine et Sonic Youth).

 

That Petrol Emotion – Detonate my dreams

 

Le groupe se sépare en 1994.

Ils feront un come back en 2008. Durant deux années, ils feront essentiellement des concerts.

 

Albums studio

  • 1986 : Manic Pop Thrill (Demon Records)
  • 1987 : Babble (Polydor Records)
  • 1988 : End of the Millennium Psychosis Blues (Virgin Records)
  • 1990 : Chemicrazy (Virgin Records)
  • 1993 : Fireproof (Koogat Records)
  • 2000 : Final Flame – Live at the Grand and the Tivoli Ballroom 1994 (Sanctuary Records)

 

 

That Petrol Emotion – Creeping to the Cross

 

 

That Petrol Emotion – Gnaw Mark Live 2009.

 

Laissez une réponse

You're Gonna Need Someone On Your Side